arrow
  • Site de la CPOQ  details

img

Déroulement d’une séance

L'examen ostéopathique est une étape fondamentale dans l'approche de nos patients. Après un interrogatoire complet, une observation minutieuse de la posture, l'ostéopathe débute l'examen clinique.

Il évalue avec précision :
 
- les composantes neuro-musculo-squelettique
- l'équilibre du système tensoriel membranaire somatique
- la qualité des jeux de pression intracavitaire
- la viscoélasticité et motilité viscérale
- l'axe crânio-sacré et les éléments de la sphère crânienne
 
Les tests différentiels lui permettent d'évaluer la primarité des relations viscéro-somatique et somato-viscéral. L'ostéopathe est à chaque instant conscient de l'historique médical du patient, de ses attentes et priorités quant au pronostique, mais avant tout, l'ostéopathe est à l'écoute du moment présent et le traitement qui prends place est le reflet de l'état (physique, psychique et émotionnel) présent du patient.


Grâce à des tests spécifiques, l'ostéopathe détermine alors les zones du corps qui présentent des restrictions de mobilité susceptibles d'altérer le fonctionnement tissulaire et de créer secondairement des maladies. Les mains entraînées de l'ostéopathe recherchent, dépistent et ré-harmonisent l'ensemble des structures restreintes dans leur mobilité. L'ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient en fonction de sa condition, de son âge et de sa morphologie. Composé essentiellement de techniques manuelles, le traitement aura donc pour but de rééquilibrer les désordres biomécaniques suivant les problématiques recelées au préalable. S'en suivra un nouvel examen d'évaluation en fin de traitement, afin d'apprécier l'effet de celui-ci.

Durant la séance, le praticien lève les principaux blocages qui empêchent les forces naturelles d’auto-régulation du corps d’équilibrer ses propres structures. Suite au traitement, le corps peut commencer son travail de régulation et les résultats se feront sentir en quelques heures, quelques jours ou parfois quelques semaines. C’est pourquoi on espace habituellement les traitements afin que de permettre au corps de trouver son nouvel équilibre.

Les 2 ou 3 jours suivant une séance d’ostéopathie, il est fréquent de ressentir certaines courbatures et parfois même une légère aggravation des symptômes. Enfin libéré, le corps travaille et s’ajuste. Ces réactions sont normales et on constate les résultats de ce processus vers le 4e ou 5e jour. Le corps continue de modifier son équilibre et se stabilise dans les deux semaines suivant un traitement. Si l’amélioration est incomplète ou passagère, une autre séance est indiquée. Parfois, même si les symptômes ont disparus, un traitement supplémentaire est souhaitable afin de prévenir une récidive.

img

Recherche :  

img